Vous êtes ici : Accueil / CFEM / CNFM

CNFM

Comité national français des mathématiciens

Lorsque, en 1952, l'Union Mathématique Internationale (UMI) a été reconstituée, la France fut un des premiers pays membres. En France, l'organisation adhérente est l'Académie des Sciences. Conformément aux directives de l'UMI, un comité national, le CNFM, a été créé.

Le Comité National Français de Mathématiciens est une association régie par la loi de 1901, qui compte au plus 23 membres.

Actuellement, 16 d'entre eux sont désignés, pour 4 ans par l'Académie des Sciences (4 délégués), la Section 01 du CNRS (4 délégués), la Société Mathématique de France (4 délégués) et la Société de Mathématiques Appliquées et Industrielles (4 délégués). Jusqu' à 7 autres membres peuvent être cooptés.

En tant que comité national de l'UMI, le CNFM a entre autres les tâches statutaires suivantes :

  • réunir des fonds pour couvrir les frais des conférenciers invités à l'ICM ;
  • former (et soutenir financièrement) une délégation à l'assemblée générale de l'UMI qui a lieu tous les 4 ans ;
  • proposer des candidats pour les trois comités de l'UMI : Comité Exécutif, Commission pour le Développement et les Echanges, Commission Internationale pour l'Enseignement des Mathématiques (notons que la France joue traditionnellement un rôle important dans les instances des organisations internationales en mathématiques, bien plus que dans les autres sciences ; le CNFM est toujours à la recherche de volontaires pour ces fonctions).

En plus de ses tâches statutaires, le CNFM rend des services réguliers à la communauté mathématique française :

  • Collaboration à l'édition de textes mathématiques en langue française (parmi les exemples récents, le CNFM a participé financièrement à l'édition des œuvres complètes de Leray et à la brochure SMF/SMAI "L'Explosion des Mathématiques").
  • Obtention, et répartition, d'une subvention annuelle du Ministère des Affaires étrangères pour la participation de mathématiciens français à des colloques à l'étranger.
  • Obtention et répartition de subventions du Ministère des Affaires Etrangères et du Ministère de la Recherche pour aider un maximum de mathématiciens français à participer à l'ICM tous les quatre ans, et, si possible, aux deux autres grands congrès quadriennaux, le CME et l'ICIAM.

Les subventions (éventuellement) obtenues sont réparties par la Commission des Colloques et Congrès Internationaux, CCCI, formée d'une dizaine de membres nommés par le CNFM. La CCCI se réunit trois fois par an, et statue sur les dossiers déposés par les mathématiciens concernés ; la somme attribuée par mission ne dépasse pas 400500 euros (un peu plus pour les ICM) et, pour les voyages lointains, l'apport de la CCCI ne peut être considéré que comme un complément à d'autres sources. La CCCI statue sur des demandes individuelles ; elle tente de réduire les formalités administratives, mais il faut quand même faire la demande, avec un très court dossier scientifique présentant le congrès, et un budget sommaire.

Ce mode de fonctionnement est particulier aux mathématiques ; alors que dans les autres disciplines les demandes sont faites individuellement au Ministère des Affaires Etrangères, et un très petit nombre d'entre elles sont satisfaites, la CCCI assure volontairement le travail de répartition, et sa philosophie est de chercher à en faire profiter le plus grand nombre possible de collègues. Tout le travail du CNFM et de la CCCI est bénévole ; c'est un cas assez rare, où la répartition est faite directement par la communauté scientifque, et non décidée par une administration extérieure.

Composition au 1er janvier 2013 :

  • Membres désignés par l'Académie : Jean-Marc Fontaine (Université Paris-Sud) ; Christophe Soulé (IHES, vice-président) ; Olivier Pironneau (Université Pierre et Maris Curie) ; Michèle Vergne (Insitut Mathématique de Jussieu).
  • Membres désignés par le CNRS : Florence Hubert (Marseille) ; Nalini Anantharaman (Université Paris Sud) ; François Murat (Université Pierre et Marie Curie) ; Michel Waldschmidt (Université Pierre et Marie Curie).
  • Membres désignés par la SMF : Christian Kassel (Université de Strasbourg et CNRS), Aline Bonami (Université d'Orléans), François Loeser (ENS Paris, président), Bernard Helffer (Université Paris Sud).
  • Membres désignés par la SMAI : Edwige Godlewski (Paris VI) ; Jean-Baptiste Iriat-Urruty (Toulouse) ; Yvon Maday (Paris VI) ; Maria J. Esteban (Université Paris Dauphine).
  • Membres cooptés : Michèle Artigue (Paris VII) ; Raphaël Danchin (Paris VII, trésorier adjoint) ; Frédéric Klopp (Paris XIII, secrétaire de la CCCI) ; Laurent Mazet (Université Paris Est Créteil, trésorier) ; Ariane Mézard (Université Pierre et Marie Curie) ; Julien Michel (Université de Poitiers, secrétaire) ; Fabrice Planchon (Université de Nice) ; Ruppert Wei Tze Yu (Université de Reims, secrétaire de la CIII).

Composition de la CCCI au 1er janvier 2014

Raphaël Danchin, Grégory Ginot, Frédéric Klopp, Zhan Shi, Ruppert Wei Tze Yu.

Présentation du CNFM sur le site de la SMF

Page atualisée le 16 juin 2015