Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Communiqué de presse 21 avril 2021

Communiqué de presse 21 avril 2021

CAPES de Maths 2021... Menace du stéréotype

Télécharger en pdf

L’égalité entre les filles et les garçons est une préoccupation affichée par l’éducation nationale. Un sujet d’examen ou de concours fait l’objet de nombreuses relectures attentives et approfondies avant d’être soumis aux candidates et aux candidats. Et pourtant, le problème n°2 de la deuxième épreuve proposé en 2021 aux futur·es professeur·es de mathématiques est un « cas d‘école » !

L’introduction donne une information sans aucune utilité pour la résolution du problème, mais pouvant induire des effets délétères sur certaines candidates : « La radioactivité, terme inventé vers 1898 par Pierre Curie, est un phénomène physique...  ». Sous couvert d’apport historique, la référence uniquement masculine rappelle que, même titulaire de deux prix Nobel, une femme n’est pas à sa place dans les sciences.

Par ces quelques mots, les stéréotypes de sexe sont réactivés : les filles sont moins bonnes que les garçons en sciences, les femmes ne sont pas créatrices de savoir d’ailleurs il n’en existe pas. Même Marie Curie a disparu ! C’est d’autant plus grave que l’affirmation est fausse : Marie Curie est bien l’inventrice des termes « radioactif » et « radioactivité ».

La «menace du stéréotype» est la crainte inconsciente de confirmer ce stéréotype, alors qu’on n’y adhère pas, mais qui génère un stress pouvant perturber fortement la réflexion.

Alors, volonté d’avoir moins de femmes admissibles en maths cette année ou « simple » maladresse ? Pour l’association femmes et mathématiques,

Anne Boyé,
présidente. Association femmes et mathématiques
Institut Henri Poincaré,
11 rue Pierre et Marie Curie,
75005 Paris
https://femmes-et-maths.fr contact@femmes-et-maths.fr